Recherche :





Evacuation par la force du sit in de l'Opposition le 2 mai 2012










15.06.2012 19:36

Des réserves importantes du RFD, relatives à l’initiative de Messaoud Ould Boulkheir.

L’initiative du Président de l’APP ne connaitra très probablement pas long feu. La Coordination de l’Opposition Démocratique COD a vécu suffisamment de mésaventures avec Ould Abdel Aziz pour être séduite par une Gouvernement Elargi ou d’Union Nationale sous Abdel Aziz. L’Opposition semble aujourd’hui convaincu que rien de constructif n’est possible avec lui et de plus qu’il représente un véritable obstacle pour toute solution consensuelle dans le pays.

Dans ces conditions la proposition de Messaoud Ould Boukheir : un Gouvernement Elargi pour organiser des élections sous Ould Abdel Aziz, pourrait apparaitre aux yeux de la COD  au moins comme une manœuvre. D’autant plus que le Gouvernement d’Union Nationale mis sur pied après le coup d’Etat en 2009, qui résultait de l’Accord de Dakar et plus une C.E.N.I largement favorable à l’opposition – elle détenait les 2/3 des membres-  ont montré leurs limites sous ce pouvoir dont la méthode de gouvernance est le putschisme. Ould Abdel Aziz et son premier ministre n’avait pas hésité à bloquer toute possibilité opérationnelle du gouvernement et de la C.EN.I.

Messaoud qui avait lui même vécu cette amère expérience, pourquoi vient-il proposer aujourd’hui moins que ce qu’il avait obtenu avec l’Accord de Dakar et qui n’avait pas servi à grand-chose sinon à humilier l’Opposition? Pouvait-il espérer autres réponses qu’un rejet de l’Opposition ? Pourquoi alors a-t-il entrepris cette démarche ? Les jours à venir nous éclaireront peut être d’avantage.

La déclaration ci-dessous du RFD laisse peut de chance sur une issue positive de cette initiative de Messaoud. Appréciez-vous-même.  

 

Déclaration du RFD relative à l’initiative de Messaoud Ould Boulkheir


Le Comité permanent du RFD a tenu une réunion, les 12 et 13 Juin 2012 au siège central du parti, au cours de laquelle il a examiné les modalités à entreprendre pour parvenir à la plus grande mobilisation assurant la pleine réussite aux manifestations qu'organise la COD, le 23 du mois en cours.

A cette fin, il engage ses militants et fait appel à l'ensemble des citoyens et à toutes les forces vives du pays pour qu'ensemble et dans un véritable sursaut national, ils font de la marche et du meeting prévus à cette date des actes déterminants dans la lutte engagée pour conduire le Général Ould Abdel Aziz à quitter sans délai le pouvoir.
L'action de sape qu'il a menée contre les institutions de l'Etat, son inaptitude personnelle à gouverner le pays, son incurie, le pillage systématique des ressources et des biens du pays auquel il se livre , tous ces facteurs conjugués lui ont ôté tout crédit pour pouvoir faire face aux difficultés économiques, sociales et sécuritaires que traverse la Mauritanie dans un contexte sous régional grave.
Le comité permanent a aussi entendu une communication faite par Monsieur le président relativement à une entrevue qu'il a accordée ces derniers jours, au siège du Parti , à Monsieur Messoud Ould Boulkheir, président de l'Assemblée Nationale, président de l'APP .
A cette occasion, Monsieur Messoud a exposé deux points qui sont l'objet, a-t-il déclaré, de sa demande d'audience :
- Il a d'abord présenté ses excuses et déclaré faire amende honorable pour tout propos malveillant ou acte désobligeant qu'il a tenu ou commis antérieurement ou dans un passé récent vis-à-vis du RFD et de sa direction, précisant qu'il n'a jamais mené de campagne ni contre le parti, ni contre sa direction et qu'il n'a point d'animosité à son vis-à-vis.
- Il a aussi proposé la formation d'un gouvernement national élargi, à quatre composantes où siègera la COD, comme réponse au péril grave, de son propre aveu, que connaît le pays. Un tel gouvernement aura en charge, a-t-il précisé, la conduite des affaires de l'Etat et organisera les prochaines élections.
Tout en exprimant son espoir de voir Monsieur Messaoud observer à l’avenir, vis-à-vis du RFD un mode de comportement correspondant à la démarche qu'il vient d'entreprendre, le Comité Permanent approuve pleinement l'avenante attitude qu'a observée la direction du Parti en acceptant de lui de telles excuses.
Par rapport à la proposition de mise en place d'un gouvernement d'union nationale- et en dépit des réserves qu'inspirent les circonstances, les conditions et formes dans lesquelles l'offre a été présentée- , le RFD rendra publique sa position en tant que Parti, à temps opportun .
Pour ce faire, il attendra que la COD exprime la position collective des partis qui la composent, étant donné que certains de ses partis, ont eux aussi reçu de Monsieur Messoud une proposition analogue à celle qu'il a communiquée au RFD .

Nouakchott, le 13 Juin 2012
Le Comité Permanent